undefined
C'est pas
nouveau

Ils sont la preuve fondante que certaines choses ne changeront jamais.

Tout ça grâce à Papi Mondoux qui, en 1967, décide de devenir marchand de rêve. Quoi de mieux que des petits bonbons colorés et délicieux pour fournir un accès direct au bonheur et aux p’tits doigts collants.

Les Sweet Sixteen se trouvent toujours tout près, au dep ou à l’épicerie du coin. Dans plus de 6000 points de vente, en fait. Alors à moins de vivre à Poudlard, au Mordor ou à bord du Romano Fafard…ils sont faciles à trouver (et à manger).

Classiques.
Et fiers
de l'être.
Mais c'est
nouveau
undefined
undefined
Par Mondoux. © 2020, tous droits réservés
Stratégie, marque & développement acolyte.ws